1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à VERSAILLES
  3. Le Marché De L'Immobilier En Ile De France Reste Stable

Le Marché De L'Immobilier En Ile De France Reste Stable

Publié le 21/10/2021

Non, le covid n’a pas entraîné l’effet délétère redouté sur le marché des transactions commerciales en Île-de-France. Directeur associé des agences Century 21 Horeca 78 et 92, Jérôme Guillotin constate une stabilité du marché et des nouvelles tendances dans le secteur de la restauration. 

 

« Le marché ne s’est pas tant effondré que ça. » Présent sur toute l’Île-de-France avec les agences Century 21 Horeca 92 et 78, Jérôme Guillotin en convient, le marché parisien a souffert, mais dans la droite ligne des crises précédentes : attentats terroristes, mouvement des gilets jaunes, grèves… Les transactions ont donc baissé de 30 % à Paris intra-muros entre 2019 et 2020, mais en banlieue, le marché est resté plutôt stable avec une légère baisse de 13 %. Une situation qui s’explique notamment par un portefeuille d’affaires qui s’est maintenu. « Les aides gouvernementales ont permis aux cédants de ne pas précipiter les ventes et de ne pas retirer leurs produits. Certes, certains acquéreurs espéraient prendre la main sur le marché, mais nous avons tenu à nous baser sur des exercices ordinaires pour fixer les prix, considérant que l’année 2020 était totalement exceptionnelle. » 

La crise n’a donc pas freiné les velléités d’installation, de la part de primo-accédants ou de professionnels prêts à évoluer ou à se développer.

 

Tendances fonds de commerce : Émergence des dark kitchen

Deux secteurs ont émergé de cette crise : les fonds de commerce de tabacs dont les transactions ont explosé et continuent de très bien fonctionner et le nouveau concept des darks kitchen, ces enseignes de restauration sans place assise qui proposent uniquement des plats à emporter ou à livrer. « Nous n’avions aucun fonds de commerce pour cette demande inédite mais il s’est avéré que des restaurants difficiles à vendre en raison de leur emplacement ont ainsi trouvé preneur », explique Jérôme Guillotin. Une tendance qui se confirme après la réouverture des restaurants.  

 

Demande de fonds de commerce et locaux commerciaux accrue pour les bistrots de quartier

Les restaurants traditionnels ont donc perdu la côte au profit de la restauration rapide, mais aussi de la  bistrologie, ces petits bistrots de quartier à la carte réduite, qui proposent une cuisine simple, maison, à partir de produits frais et en circuits courts… À condition toutefois que l’établissement soit équipé d’une licence IV et d’une terrasse !  « Aujourd’hui, un restaurant ou un bistrot sans terrasse devient très compliqué à vendre », prévient Jérôme Guillotin. 

Côté hôtellerie, des transactions sont possibles, mais « pas à n’importe quel budget », met en garde l’agent immobilier. La recherche de financement dans le secteur n’est pas la plus aisée...

 

En Île-de-France, la demande est donc bien là. Il ne reste plus qu’à reconquérir un portefeuille pour y satisfaire après les longs mois de télétravail loin du terrain. 

 


Retrouvez toutes les annonces de fonds de commerce en Île-de-France, toutes les annonces de locaux commerciaux en Île de France, les annonces de brasseries à vendre, toutes les annonces de tabacs à vendre, toutes les annonces de restaurants à vendre en Île de France, et bien d'autres sur www.lesannoncesducommerce.fr

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous